07 décembre 2008

3. Lofteur et Erminia

DSC04916Parmi toutes les histoires qui circulent sur le royaume de Bagatelle, il y en a une qui suscite beaucoup d'admiration. C'est celle qui raconte la naissance du royaume. En effet, Bagatelle n'a pas toujours existé. Autrefois, c'était une plaine sauvage et magnifique, encerclée par une rivière infranchissable. Pendant des siècles et des siècles, elle fut le rêve de bien des hommes, des rois, des chevaliers, des géants, mais jamais personne n'était parvenu à traverser la rivière.

 Qui eut cru que celui qui ouvrirait le voile sur tant de mystère serait un lutin ? Lofteur n'avait jamais eu l'idée d'agrandir son royaume, une jolie cabane en haut d'un arbre. Mais il ignorait que son destin lui avait réservé un bel avenir...

 Le petit lutin malicieux adorait jouer des tours aux humains peu méfiants. Un des ses passe-temps favoris consistait à égarer les voyageurs en modifiant le paysage. Il prenait aussi un malin plaisir à voler des chevaux et des poneys la nuit venue et à les faire courir, de sorte que leur propriétaire les retrouvait épuisés et la crinière emmêlée le lendemain matin. Mais, de nature joviale, Lofteur pouvait être également très utile et serviable.

 Il était donc loin d'imaginer qu'il rencontrerait un jour une déva. Les dévas étaient des fées de l'air, plutôt secrètes. Elles résidaient dans un univers mystique situé à mi-chemin entre le monde matériel et le monde spirituel, au royaume intermédiaire. C'étaient des créatures pures, dont le corps translucide brillait de mille feux. Elles dégageaient une énergie restituée dans le mouvement de leurs ailes et de leur chevelure. Elles pouvaient prendre n'importe quelle apparence et avaient pour mission de faire pousser les plantes.

 Les dévas s'aventuraient rarement près des humains. Aussi Erminia, descendue surveiller les fraises dont elle avait la protection, fut-elle surprise de découvrir un petit lutin qui arrosait ses fruits. Elle le regarda timidement, et sourit lorsque Lofteur glissa une fraise dans sa bouche. Ses yeux exprimaient toute la douceur qu'il ressentait à son goût sucré, et Erminia se sentit attendrie. Elle s'approcha de lui, et le fit sursauter. Lofteur, reconnaissant la déva, bredouilla quelques excuses, mais Erminia ria de plus belle :

 " Si tu prends autant de plaisir pour chacune de tes bouchées, manges-en tant que tu veux. "

 Devant cette cordiale invitation, Lofteur cueillit encore quelques fraises, et vint les offrir à Erminia :

DSC04916         " Gentille fée des airs, voulez-vous les partager avec moi ?

 - Mais je n'en ai pas le droit ! Je dois m'en occuper pour qu'elles soient appétissantes à vos yeux, pas aux miens.

 - Vous voulez dire que vous n'y avez jamais goûté ?

 - Non, jamais. "

 Lofteur était bien triste. Mais sa bienveillance lui donna une idée :

 " Aujourd'hui, c'est moi qui les ais arrosées. Je l'ai fait, non pas pour moi, mais pour vous. Vous ne pouvez pas refuser... "

 Erminia accorda à Lofteur que sa proposition était recevable. Et ensemble, ils se délectèrent à grignoter les fraises. Lofteur raconta son existence de lutin et fit beaucoup rire la déva. Erminia lui révéla quelques secrets de la vie des airs. Les deux êtres féeriques se plurent beaucoup et, à la fin de la journée, Erminia promit de revenir.

 De retour dans son royaume, Erminia alla confier ses sentiments nouveaux à sa mère, la reine des dévas. Cette dernière ne désavoua pas cet amour, au contraire. Elle savait que les lutins étaient d'une nature bienfaisante. Mais elle savait aussi que sa fille devait épouser un être de sang royal. L'émoi d'Erminia était sincère et sa mère décida d'user d'un peu de magie :

 " Si tu es sûre de toi, et si ton prétendant accepte, je lui offre un royaume. Ainsi il sera roi et tu pourras l'épouser. Tu deviendras sa reine, mais tu resteras déva. Tu ne devras jamais oublier les devoirs qui t'attachent à tes deux royaumes.

DSC04916         - Merci, mère. "

 C'est ainsi que Lofteur devint roi de Bagatelle, et prit pour femme Erminia. La rivière offrit désormais un passage à toutes les bonnes âmes qui voulaient peupler cette nouvelle terre accueillante, pleine de promesse.

 Bagatelle devint le lieu de légende que l'on connaît aujourd'hui. Et c'est dans cette euphorie que naquit la petite Haidee.

Posté par celess à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 3. Lofteur et Erminia

Nouveau commentaire