07 décembre 2008

7. Haidee et le flacon

DSC04933         Si le roi Lofteur est réputé pour son sens de la désorganisation, il n'en est pas de même pour la petite princesse. Haidee a hérité de sa mère le souci minutieux du rangement. Les murs de sa chambre sont pris d'assaut par des étagères et des centaines de boîtes. Chaque chose à sa place, voilà la devise de la petite princesse.

 

 Aussi, lorsque sa mère, la reine Erminia, lui demande de lui rapporter le petit flacon qu'elle lui a offert dernièrement, la petite princesse est-elle certaine de le lui ramener bien vite. Elle se souvient très bien du flacon. C'est une petite fiole de verre, avec de jolies dorures, qui conserve de l'essence de citron. Toutes ses huiles essentielles, tous ses parfums sont rangés dans de jolies boîtes peintes à la main.

 Hélas, lorsque Haidee ouvre l'une après l'autre les trois boîtes, elle reconnaît tous ses flacons, tous sauf un. Elle les sort tous et les regarde attentivement, mais aucun ne ressemble au flacon de citron. Ce n'est pas possible ! S'il n'est pas là, où peut-il bien être ? Elle parcourt du regard sa chambre, et au vu du nombre d'endroits où peut être caché son flacon, elle se sent désemparée. Mais pour rien au monde la petite princesse ne veut revenir bredouille auprès de sa mère.

 Elle fait appel à son courage, et essaie de réfléchir. Si le flacon n'est pas dans les boîtes au flacon, il est peut-être dans ses trousses de beauté. Ni une ni deux, Haidee se jette sur ses trousses. Elle y trouve vernis et pommades, baumes et poudres, mais pas de flacon. Peut-être la petite princesse l'a-t-elle oublié dans ses valises à accessoires ? Ni une ni deux, elle se précipite et les ouvre. Elle y trouve pinces et barrettes, foulards et colliers, mais toujours pas de flacon.

 Haidee est si désespérée qu'elle commence à tout ouvrir, caisses et cartons, coffrets et étuis, récipients et tirelires, tout y passe, mais toujours rien. Ni dans la boîte à musique, ni dans la boîte à cirage. C'est à croire que le flacon s'est volatilisé ! La pauvre petite princesse en a les larmes aux yeux. Un cadeau si précieux, comment a-t-elle pu l'égarer ?

 Assise sur son lit, Haidee étreint Guilhermine, sa peluche préférée. C'est toujours auprès d'elle qu'elle trouve du réconfort :

 " Si tu pouvais parler, ma petite Guilhermine, je suis sûre que tu me dirais où est le flacon... "

DSC04933         Haidee observe sa peluche, mais comme elle s'y attendait, elle ne reçoit aucune réponse :

 " Si je connaissais une formule ou une potion pour cela, je serais la plus heureuse des petites filles. Cela a bien marché la dernière fois, lorsque je t'ai mis sur les lèvres de l'essence de citron. Ton pelage a aussitôt retrouvé sa douceur et sa couleur d'origine. Pourquoi la magie ne te donnerait-elle pas la parole ? " 

 Ni une ni deux, Haidee réalise qu'elle vient de résoudre son problème ! Elle s'agenouille devant la maison de Guilhermine, une jolie maison en carton. Elle tend la main à l'intérieur et fouille. Elle ne tarde pas à en ressortir le précieux flacon. Elle s'en était servi il y a quelques jours pour soigner sa peluche, elle se souvient maintenant !

 Aussitôt la petite princesse se rend auprès de sa mère et lui montre fièrement sa trouvaille. La reine Erminia lui fait un joli clin d'œil et ajoute :

 " Chaque chose à sa place, n'est-ce pas ? "

Posté par celess à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 7. Haidee et le flacon

Nouveau commentaire